Royal Enfield au fil du temps !

Amoureux de la marque Royal Enfield…

La marque de moto, la plus ancienne au monde, sans aucuns arrêt de production et toujours en activité…
Fête cette année ces 130 ans !

En peu d’histoire de la société Royal Enfield…

L’aventure de Royal Enfield débute en 1891, lorsque R.W. Smith et Albert Eadie rachètent Towsend Cycle Co. à Redditch en Grande-Bretagne.

Après avoir fourni l’usine Royal Small Arms d’Enfield dans le Middlesex des pièces pour des armes de poing, l’entreprise devint l’Enfield Manufacturing Company Limited. Le nom a été complété en 1893 avec le terme « Royal », emprunté à Royal Small Arms Co et c’est en 1901, que la première bicyclette motorisée a été fabriquée sous le nom de Royal Enfield.

En 1924, la société lance la première Royal Enfield monocylindre 4 temps de 350cc et en 1932, un moteur monocylindre à 4 soupapes fait son apparition sous le nom de « Bullet ».

Pendant la guerre de 39 / 45 l’usine comme bien d’autre, fabriquera de l’armement… Les fusils et canons Enfield ont une excellente réputation de qualité.

En 1949, sous la direction du Major Frank Smith qui a repris les rennes de la société après le décès du membre fondateur RW Smith en 1933, Royal Enfield décroche via Madras Motors, une commande de l’Armée Indienne pour la livraison de motos Bullet 350cc. Petite anecdote, l’armée Indienne vend encore de nos jours ses motos Royal Enfield aux enchères publiques, seulement après 1’000’000 km au compteur !!!

Il faut attendre 1955 pour la naissance de Enfield India Limited, grâce à la signature d’un partenariat entre la compagnie Redditch et Madras Motors en Inde pour assembler la Bullet 350cc.

Grand tournant en 1958, Royal Enfield décide de fabriquer les premiers blocs-moteurs de 250cc pour les modèles « Crusader » et « Clipper ».

En 1967, l’usine de Redditch qui fabriquait la Bullet, ferme ses portes et ce n’est qu’en 1984, que commencent les premières exportations indiennes vers la Grande-Bretagne et l’Europe après la fermeture de l’usine anglaise.

En 1994, le groupe Eicher rachète Enfield India Limited qui devient Royal Enfield Motors Limited.

La société fête ses 50 années de gloire dans le motocyclisme en 2005. C’est aussi l’année ou Royal Enfield sort sa première Bullet Electra avec une boîte 5-vitesses, d’un changement de vitesse du coté gauche qui rend la marque plus accessible au motocyclistes et d’un démarreur électrique. Vraiment révolutionnaire et Royal Enfield ne c’est pas arrêté là cette année, puisqu’il ressuscite l’Odyssée Himalayenne pour en faire la star de l’année.

En 2008, la première Royal Enfield « Classic » 500cc EFI produite en Inde est exportée sur le marché Européen et en 2010, Royal Enfield fait son entrée sur le marché Californien.

En 2011, dans son plan d’expansion, la société installe sa nouvelle usine à Orragadam près de Chennai (Madras) où elle continue à produire les machines qui nous font tant rêver.

Avec la sortie des nouveaux modèles 2013, dont la Royal Enfield Bullet 500 Classic Desert Storm, équipé du nouveau moteur EFI aux normes Euro 3, la société Royal Enfield n’avait plus dessiné de nouveau moteur depuis plus de 50 ans.
En 2013 arrive aussi le Modèle Continental GT 535cc. Tiré de la 250 GT continental Café Racer, compétition client des années 60 !

En 2018 Royal Enfield, en association avec sont bureau d’étude Anglais, nous développe un bicylindres de 650cc. du nom de « Interceptor » aussi issue de la 750cc Interceptor des années 60 ! Et encore une 650 GT, le Café-racer !

Pensez qu’à l’achat d’une Royal Enfield, vous contribuez à l’essor
technologique du patrimoine humanitaire !

Petit mot sur le nouveau moteur EFI. Conforme aux normes Euro 4, il égrène toutes les caractéristiques des moteurs modernes avec son injection électronique, sa sonde Lambda, son pot catalytique, son moteur / boîte intégré, ses poussoirs hydrauliques, la partie cycle n’est pas en reste, avec des freins à disques équipés ABS, avant et arrière.
Le look reste authentique ! Mais malheureusement ne passera plus les norme Euro 5 !

Bonne nouvelle, est que les prix ne devrais pas augmenter en 2021 !
Interceptor 650cc twin (Orange) FRS. 8’690.-
Interceptor (Rouge-Noir) FRS. 8’990.-
Interceptor (Chrome) FRS. 9’290.-
Continental 650cc GT, FRS. 8’890.-

Inutile de vous privé, dès aujourd’hui vivez l’expérience unique d’être au guidon d’une moto exceptionnelle !

DU PUR BONHEUR à EXPLOSION !!!